EGLISE RIVERY

 

Précédente Accueil Suivante

 

PETITE CHRONIQUE DE LA VIE RELIGIEUSE A RIVERY,

A travers les âges. 

Histoire empruntée à Paule ROY.  

              

Dès l'an 1300, Bernard, Seigneur de Rivery, signe une transaction avec la ville d'Amiens. Il écrit :

"sur mon terroir de Rivery, par dessous le pont de Rivery qui arrive à la Chapelle  et descend droit jusqu'au marais de Saint Pierre"...

ce qui laisse entendre qu'une chapelle existait depuis le 13 ème siècle ou au moins depuis une époque plus ancienne.

Une église dût être construite moins de deux siècles plus tard puisqu'en 1482, l'échevinage d' Amiens remet une somme d'argent à J. de Lusières pour avoir porté un "bref"  (papier officiel du pape) au curé de Rivery.

Le 19 août 1636, les Espagnols maîtres de Corbie incendient Camon puis le "grand" et "petit" Rivery.

L'église de Rivery fut totalement incendiée et rasée.

Nous sommes donc certains que pendant près de 400 ans, Rivery posséda chapelle puis une église avec  son curé.

Le château de Rivery, détruit partiellement pendant l'année fatidique 1636 avait reçu Monsieur de Nogent lors de la prise d'Amiens par Henri IV. Il possédait sa chapelle.

La chapelle fut transformée en pièce d'habitation. Elle existait encore au début du XX ème siècle et abritait une léproserie.

1636, la vie reprit lentement dans le village et en 1700, Rivery compte 150 habitants.

En 1730, les Riverains dépendaient de la paroisse de Camon, avec successivement Jean-François de ROUVEROY curé de 1700 à 1723 et Antoine BOULANGER de 1739 à 1770

1789, Rivery dépend de la paroisse de Saint Pierre,

1803, le 3 Floréal (avril-mai), Rivery est de nouveau rattaché à Camon avec l'abbé DEBERLY et les autres.

 

M. Milvoy, architecte, peint Rivery en octobre 1899.

(en haut à gauche, l'actuelle Mairie de la commune, ancienne maison de campagne du Grand Séminaire d'Amiens)

 

1914, une église est érigée sur la Commune par M. Mercier entrepreneur, sous la direction d'un architecte de Sens,           M. Nasouky.

C'était le chanoine Armand GARET (curé de Camon de 1898 à 1911)  qui l'avait décidé et les "Riverains" pouvaient lire dans la semaine religieuse de 1914 sous la signature de Monsieur le Chanoine Calippe :

" Monsieur le Chanoine Garet bâtit cette église qu'il dédia à Saint Geoffroy."

Hélas les   fondations étaient à peine commencées que la guerre éclatait anéantissant les espoirs des riverains.

Pendant la guerre 14, un prêtre soldat en cantonnement disait la messe dans une grange puis dans une petit chapelle construite et mise à la disposition des fidèles par les demoiselles Coudray.

En 1930, cette chapelle des Petites Sœurs de l'Assomption fut remplacée par une belle construction en pierre. Mgr LECOMTE vint le 25 janvier 1931 la bénir solennellement.

Ce "baraquement" en bois dura jusqu'en 1940.

Le 10 mai 1931 l'abbé Pierre MUSEUX, encore vicaire à Saint Pierre, celui  qui par la suite en 1938, devint curé de Camon, fut chargé des chrétiens de Rivery.

Avec Sostène DENIS, (des établissement Denis d'Amiens), l'abbé Museux  construisit une chapelle.

 

C'est cette chapelle qui passa aux mains de "La Mission", rue Georges Matifas.

*

 

1947 : Sous Pierre Museux, la mission de Rivery.

Il écrit dans le bulletin paroissial de juin 1947 :

"Certains attendaient cette mission avec appréhension car Rivery passe dans la région amiénoise pour une paroisse peu chrétienne....Ce fut un succès complet...Deux père rédemptoristes, qui furent bientôt les amis de toute la Paroisse se dépensèrent pendant quinze jours....Chaque matin, la messe de 7 heures réunissait une cinquantaine de personnes dont environ la moitié s'approchait de la Sainte Table...Sur environ 1500 habitants, 600 personnes à peu près entendirent la parole divine dans une chapelle inconfortable et trop exigüe. Un certain nombre était venu "pour voir" et revenait "pour entendre". A la messe de clôture, 150 communions furent distribuées... je croix que c'est un résultat dont peuvent être fiers les pères Cériez et Claverie..."

*

Septembre 1950 :  Pierre Museux écrit au sujet de Rivery.

 "Il est évident que la chapelle de Rivery est un lieu de culte provisoire que ne saurait braver ni le temps ni les siècles. Il faut donc envisager pour un temps plus ou moins long un autre lieu de culte plus digne de Dieu et plus solide.

A cet effet, un terrain a été acquis au centre du pays et aussi afin de pouvoir aménager autour de l'église une cité paroissiale, c'est-à-dire presbytère, salle paroissiale.

Vous devinez que même acquis dans les conditions les plus avantageuses il nous reste encore à trouver une somme d'environ treize mille francs pour les frais".

*

Novembre 1951 :

Le dimanche 18 novembre la chapelle de Rivery était parée de ses tentures et ornements de fête afin d'honorer comme il convient son Saint Patron ; recevoir son Excellence Monseigneur Stourm venu prendre contact avec cette population si attachante et vénérer la mémoire d'un de ses illustres prédécesseurs sur le siège épiscopal d'Amiens..

A l'évangile Monsieur le Curé Museux présente à son Excellence  la communauté chrétienne et indique que le culte religieux en cette commune de Rivery, pour les temps modernes est de date récente et qu'il n'y encore qu'un lieu de culte provisoire.

 

Il souhaite une église plus digne de la Majesté Divine...

N.B. Ce sera la construction de l'église de Rivery, celle que l'on connaît aujourd'hui. .

Paul Clabaut posera la première pierre et en assurera la construction avec ses compagnons du bâtiment.

Elle fut inaugurée par Mgr STOURM le 19  mars 1960.

 

*

 

Août 1955 : un baptême pas comme les autres à Rivery. Chronique de Paul Roy.

"Il ne s'agissait pas de n'importe quel baptême !!. en effet le baptisé était un magnifique petit avion du type "turbulent" construit par Jean Bertrandie, exploitant de la fonderie de Rivery.

Jean est bien connu dans cette commune où nous l'avons vu jeune enfant, puis adolescent. Il est maintenant papa de quatre petits enfants.

l'aviation est sa passion et il lui consacre le peu d'heures de loisirs que lui laisse le soin de l'usine. Mais entre faire de l'aviation et construire son propre avion, il y a un grand pas. Ce grand pas, Jean Bertrandie l'a franchi victorieusement et au prix de 1800 heures de travail, il a réalisé son rêve, un avion fait par lui et pour lui.

Le mardi 21 juin, l'abbé Bertrandie, curé de Pont Noyelles venait baptiser le nouveau né, baptême émouvant dans sa simplicité mais qui consacrait l'oeuvre et la mettait sous la protection de Dieu.

Et dès le 22 juin après avoir traversé Rivery et Camon, suivi par une multitude d'enfants émerveillés, le petit avion s'envolait dans le ciel de Glisy.

 

13 novembre 1955 : Rivery célèbre le jubilé sacerdotal de Pierre MUSEUX.

Paul Roy écrit :

Les paroissiens de Rivery n'auraient pas voulu manquer à la coutume de célébrer le jubilé d'autant que il y avait pour eux une double obligation puisque non seulement l'abbé Museux fête cette année son jubilé sacerdotal, mais aussi ses 25 ans de présence parmi nous, 25 ans au cours desquels il est devenu pour nous un confident, un ami au coeur généreux.

Bien sûr si l'on ne s'arrêtait qu'à la silhouette du prêtre que nous connaissons depuis des années, tantôt sur sa bicyclette, tantôt sur une moto, sur un scooter, toujours chargé de sa musette, on ne lui trouverait rien de plus que n'importe quel autre prêtre, mais ce qui ne se lit pas tout de suite sur son visage, ce sont les réserves de bonté d'affection de dévouement qu'il possède et qu'il cache jalousement sous un abord un peu bourru parfois c'est vrai mais sans rancune, il ne sait pas garder de mauvaises pensées vis-à-vis de tel ou tel paroissien ; de jour de nuit, par n'importe quel temps on peut le demander, l'appeler, venir au presbytère de Camon ou à la chapelle Saint Geoffroy de Rivery lui demander un conseil, un service, il est toujours là.  Et si vous avez envie de sourire quand vous le voyez circuler sans arrêt par tous les chemins de Rivery, de Camon et d'Amiens, alors attendez qu'il passe le visage tiré, les joues creuses et ses deux béquilles en bandouillère, et non seulement vous n'aurez plus envie de sourire mais il vous semblera qu'il est très grand, très digne, beaucoup plus grand et plus digne que bien des grands prélats revêtus de pourpre.

Pardonnez au chroniqueur s'il vous parle un peu coeur à coeur mais aujourd'hui il a le droit de dire ce qu'il veut (à moins qu'i ne soit censuré comme cela arrive quelquefois...)

C'est donc le dimanche 13 novembre 1955 après la messe que les paroissiens de Rivery , grâce aux oboles de chacun, offrirent à l'abbé Pierre Museux un très beau bréviaire pour fêter son jubilé sacerdotal, et voilà que j'arrive au second terme de mon titre.

Pourquoi l'abbé MUSEUX nous a -t-il demandé un bréviaire ? Qu'est-ce donc que ce livre ? C'est un livre de prières pour chaque jour de l'année ; c'est pourquoi il est livré en quatre tomes dont chacun d'eux représente une saison. Le prêtre doit chaque jour en lire plusieurs pages. C'est aussi le recueil de prières des moines ; certains d'entre eux, suivant les ordres, se lèvent la nuit pour lire les pages consacrées à ces heures nocturnes.

Le bréviaire de l'abbé Museux, depuis 25 ans a bien vieilli et les yeux de notre curé aussi. Il lui fallait donc un livre neuf et plus lisible ; c'est pourquoi il nous a demandé ce cadeau. Et puis, a-t-il ajouté, de cette façon je ne pourrai pas l'ouvrir une seule fois sans prier pour vous tous mes chers paroissiens de Rivery.

Cher Monsieur l'abbé, utilisez le le plus longtemps possible et priez pour nous le plus longtemps possible, c'est notre voeu le plus cher. 

 

 

*

Pierre MUSEUX mourait 15 août 1956.

(Il est enterré dans le cimetière de Rivery.)

M. Paul CLABAUT devait le remplacer en 1958.

*

 

Ce fut alors la construction de l'église de Rivery, celle que l'on connaît aujourd'hui. .

Paul Clabaut pose la première pierre, il en assure la construction avec ses compagnons du bâtiment.

Elle fut inaugurée par Mgr STOURM le 19  mars 1960.

 

son excellence Mgr STOURM

 

 

Paul Clabaut officie à Rivery.

La photo est prise lors de son jubilé.

 

 

Précédente Accueil Suivante